Concerts dans les bars à jazz : « Le public paraît très à l’écoute, mais manque de dynamisme »

Les bars à jazz peuvent être très intéressants pour ceux qui aiment ce style de musique. Mais est-ce qu’ils sont aussi des lieux attirants pour les musiciens ? Hugo Pollon, batteur du groupe de jazz et hip hop Chromatik, né en 2014,  raconte ce qu’il pense des bars à jazz à Paris.

10505232_823317331050136_56561838498302697_oHugo Pollon, Batteur du groupe Chromaitik

Depuis quand êtes-vous musicien ?

Depuis mes 5 ans, donc depuis 21 ans.

Pensez-vous que les Parisiens aiment le jazz ?

Oui, même si ce style est bien moins populaire de nos jours que les autres styles plus « mainstreams ».

Où faites-vous vos concerts normalement ?

Clubs de Jazz, grandes scènes, à Paris et banlieue, partout en France durant l’été.

Que pensez-vous des concerts dans les bars à jazz ? Sont-ils différents des autres concerts ? L’audience y est-elle plus engagée ?

Dans les bars, il y a une bonne proximité entre le public et l’artiste. Différents, oui, car le public est assis, donc il est difficile d’instaurer un climat dansant. Le public paraît très à l’écoute, mais manque de dynamisme. Ce sont des lieux conviviaux pour se faire plaisir musicalement au niveau de l’écoute, tout en pouvant boire un verre sans devoir s’égosiller pour discuter.

Quel est votre bar à jazz préféré ici ? Pourquoi ?

Le petit journal Montparnasse car la scène est grande et peut donc accueillir de grandes formations.
11267888_813989245316278_3607325117577059537_o

Chromatik en concert au Petit Journal Montparnasse le 15 Mars 2015

Quand vous faites un concert dans un bar comment ça se passe avec l’administration du bar ? Est-ce que vous êtes payés ?

Oui, nous sommes payés, mais pour une formation de 9 personnes, ce n’est, évidemment, pas rentable.

Quel est votre lieu préféré pour faire des concerts ? 

Les scènes avec des fosses pour le public. Cela crée un engouement physique qui ne peut avoir lieu dans des petits clubs où les gens sont assis. Certes, le public ne vient alors plus pour écouter les moindres détails techniques des musiciens, mais ils se démènent physiquement autant que nous, et c’est l’émulation que nous recherchons.

Qui sont vos artistes préférés?

Nos inspirations sont larges, allant du Jazz au Hip-Hop en passant par la Funk, la Soul et le Gospel. Cependant nous sommes indéniablement fans d’Electro Deluxe, Snarky Puppy, Maceo Parker ou encore Kim Burrell.

Chromatik sera en concert le 22 Décembre au Baiser Salé.

Tatiana Reiter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s